Le cancer du sein est malheureusement fréquent mais, grâce aux avancées médicales et à une prise en charge de qualité, il est désormais curable.

Le centre du sein d’Hirslanden Clinique des Grangettes, certifié par LE label qualité de la Ligue Suisse contre le cancer et la Société suisse de sénologie, regroupe des oncologues, radiologues, chirurgiens, mais aussi des psychologues et physiothérapeutes, afin d’assurer un traitement personnalisé garantissant un accompagnement complet et serein. 

Dre Sindy Monnier, vous êtes la directrice du Centre du Sein d’Hirslanden Clinique des Grangettes, pouvez-vous nous expliquer la genèse du centre en quelques mots?
Dre S.M : 
Nous avons depuis des années mis en place des réunions multidisciplinaires permettant aux médecins d’avoir une vision globale du profil de la patiente, mais aussi d’examiner toutes les options possibles et de manière optimale. En parallèle, la ligue Suisse Contre le Cancer a développé le concept de centre du sein. C’est en 2016 que j’ai rejoint le projet. Il m’a semblé logique d’entamer toutes les démarches administratives pour que nos patientes puissent bénéficier de la meilleure prise en charge qui soit, tout en respectant une série de plus de cinquante critères de qualité. 

Votre centre assure un accompagnement complet à travers plusieurs services, comment se passe le suivi d’un spécialiste à un autre?
Dre S.M : 
Les patients sont au centre de nos préoccupations, ce n’est plus à eux de rechercher des spécialistes ou de prendre rendez-vous. Lors de nos réunions, tous les spécialistes prennent connaissance du dossier patient et mettent en place un traitement adapté. Nous mettons ensuite en commun l’ensemble de nos résultats pour décider de l’orientation du traitement avec les professionnels de santé, et conseillons sur les options possibles. 

Dre Olivia Laurent, la reconstruction psychologique a un rôle majeur dans la guérison, quelles sont les thérapies utilisées afin d’accompagner au mieux le patient?
Dre O.L : 
Le cancer est largement associé à la notion de souffrance psychique, et les besoins en termes de soutien psychologique ou de suivi psychothérapeutique sont vastes dans cette population de patients soumise à de nombreux évènements stressants. Les thérapies que nous proposons visent à favoriser la capacité́ de l’individu à faire face à la maladie, à s’y adapter sur le plan cognitif, émotionnel et comportemental. Les approches consistent en du soutien, des outils de gestion du stress comme la TCC (thérapie cognitive et comportementale), des approches psycho-corporelles comme l’hypnothérapie, la mindfulness ou encore l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing). Notre Centre de Médecine Préventive et Intégrative proposera dès le 1er octobre 2020 un programme d’Oncologie Intégrative avec un suivi psycho-oncologique structuré à tous les patients atteints de cancer en complément de leurs soins oncologiques. 

M. Damien Fiacre, en tant que physiothérapeute, vous êtes amené à aider les patients dans le processus de rééducation, pouvez-vous détailler votre rôle?
D.F : 
Le physiothérapeute accompagne, soutient, rassure et éduque le patient. Nous commençons la physiothérapie dès l’annonce du diagnostic, mais aussi après une opération pour soulager les douleurs, les raideurs et effectuer des drainages lymphatiques. Lors de son séjour à la clinique, le patient est initié à des techniques d’auto-soins avec un protocole d’exercices, sous forme d’activité physique, d’éducation thérapeutique, de marche et de relaxation qu’il pourra reproduire dès son retour à domicile. Le suivi régulier des patients permet en effet de prévenir les effets secondaires de certains traitements et de détecter le plus tôt possible d’éventuelles complications. 

Hirslanden Clinique des Grangettes 
Chemin des Grangettes 7, 1224 Chêne-Bougeries
Tel : +41 22 305 01 11
www.centre-sein-geneve.ch