758 Vus |  Aime

Salons 2021 Un second coup dur pour Baselworld

Après l’annonce le 14 avril denier de la création d’un salon à Genève par cinq géants de l’horlogerie désirant quitter Baselworld, c’est le tour des marques horlogères du groupe LVMH de quitter la navire.

La fin de Baselworld tend à se confirmer. Créée en 1917, surnommé « La Mecque horlogère », le salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie reçoit un second coup mortel. Si l’ex SIHH, Watches & Wonders, est donc confirmé à Genève en avril 2021, nous savons depuis le 14 avril dernier qu’il sera rejoint par un nouveau salon sous l’impulsion de cinq géants de la profession, Patek Philippe, Rolex, Tudor, Chopard et Chanel, qui ont décidé de quitter Baselworld.

Une annonce qui a affaiblit considérablement le salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie dont ont pouvait déjà annoncer la fin pure et simple. Mais ce coup de massue a été suivi trois jours plus tard par un second… En effet, le 17 avril dernier, ce fut le tour des marques horlogères du groupe LVMH de rendre publique leur décision de quitter Baselworld afin de rejoindre les autres marques phares de l’industrie à Genève…

Il est aujoiurd’hui clair que Baselworld va devoir donner son surnom de « La Mecque horlogère » à Genève qui s’imposera dès le mois d’avril prochain comme « The place to be » pour l’ensemble de l’industrie horlogère.

Le rendez-vous est pris…